Le coton biologique est meilleur pour la planète et ses habitants.

Par rapport au coton conventionnel, pour 1000 kg de fibres de coton biologique utilisées dans l'habillement, il en résulte :

  1. 46 % d'émission de CO2 en moins (qui contribue de manière significative au réchauffement climatique),
  2. 70 % d'émission de SO2 (dioxyde de soufre) en moins, un facteur d'acidification des sols et, par conséquent, de pluies acides,
  3. 26% de PO43 (phosphate) en moins, mesure du potentiel d'eutrophisation (zones mortes aquatiques),
  4. 62 % de réduction de demande d'énergie primaire (DEP), mesurée en MJ, provenant de sources non renouvelables comme le pétrole et le gaz naturel, qui dépendent des ressources fossiles,
  5. Jusqu'à 91% de consommation d'eau non pluviale (eau bleue) en moins, ce qui nécessite moins d'irrigation.