30 years ago during the March dumps of '91 ...

Richard Woolcott et Tucker Hall décident un jour de partir en trip snowboard, une aventure qui changera à jamais le cours de leurs vies. Récemment licencié, Tucker n’aurait pour rien au monde raté de rendre visite comme tous les ans à Nathan Fletcher et Mark Gabriel vivant à Tahoe. Après quatre jours de poudreuse incroyable, Richard décide de prolonger son séjour et informe son patron qu’il est bloqué par d’importantes chutes de neige. Au cours de la semaine suivante, ils découvrent chaque matin qu'un mètre de poudreuse fraîche est tombé dans la nuit. Cette première véritable expérience de poudreuse fait naître en eux une obsession qui ne les quittera plus jamais.

Deux semaines après, Richard décide de démissionner afin de se consacrer pleinement à sa passion, le snowboard. C’est à cette époque qu’il discute avec Tucker de la possibilité de créer une marque de vêtements mais rien n’aboutit à l’époque. C’est au printemps que les deux amis créent une marque inspirée de leurs trois sports favoris (snowboard, skateboard et surf). Avec un investissement à hauteur de 5000$ du père de Richard, ils se lancent dans cette grande aventure. Ils réfléchissent tout d’abord à un nom, puis créent le logo en forme de pierre de quartz stylisée, Volcom est né.

Volcom, c’est avant tout une grande famille de personnes opposées à l’oppression de l’ordre établi. Á cette époque, le snowboard et le skate n’ont pas très bonne réputation. Les États-Unis traversent une période de récession avec les émeutes de Los Angeles et la Guerre du Golfe éclate. La société est en pleine mutation.

Richard et Tucker sillonnent alors le monde entier en compagnie de bons amis avec pour objectif de rider au maximum. Les affaires sont loin d’être la priorité. Le siège social est installé à Newport Beach dans la chambre de Richard et les ventes sont réalisées dans la chambre de Tucker à Huntington Beach. Les deux amis sont novices dans le secteur du textile mais cela ne freine en aucun cas leur esprit créatif. La première année, les ventes de vêtements leur rapportent 2600$.

Après ces débuts hors norme, le quartz Volcom gagne en popularité dans le monde entier. Même si la marque a évolué, elle reste fidèle à la philosophie de ses débuts. La pensée Volcom se diffuse dans l’art, les films ainsi que par les athlètes de la marque et ses vêtements emblématiques.

SUSTAINABILITY

Eco-True

ADN VOLCOM

à propos de Volcom

CAREERS

Get A Job